« … Voilà, vous avez choisi consciemment de prendre votre voiture, car vous estimez que c’est le moyen le plus adéquat dans cette situation.

Voyons maintenant quels sont les gestes au volant pour conduire propre :

  • Prendre l’habitude d’éteindre la climatisation dix minutes avant d’arriver à destination. Cela économise de l’énergie tout en nous évitant les chocs thermiques. Ne pas la mettre en route lorsque la température est supportable.
  • Conduire avec souplesse. Les accélérations et les freinages brusques augmentent la consommation. Chaque fois que nous appuyons sur la pédale de frein nous gaspillons de l’énergie.
  • Maintenir une vitesse constante et ne pas changer de file.
  • Toutes les études démontrent que nous perdons plus de temps à cause de « l’effet accordéon ».
  • Rouler de préférence fenêtres fermées.
  • Allégeons-nous. Ne gardons pas dans la voiture des objets lourds inutiles, particulièrement la galerie de toit.
  • Entretenir régulièrement le véhicule. Respecter particulièrement le contrôle technique et le contrôle antipollution.
  • Vérifier régulièrement la pression des pneus.
  • Éteindre le moteur lorsque nous sommes à l’arrêt plus de dix ou vingt secondes (sauf en circulation).
  • La plupart des nouveaux moteurs, même diesel, n’ont plus besoin d’être chauffés ou alors seulement trente secondes par grand froid. Il suffit de démarrer en douceur.
  • Préférer un lavage manuel plutôt qu’un lavage automatique qui peut consommer jusqu’à deux cents litres d’eau !
  • Éviter les programmes de lavage de voiture contenant la fonction séchage. Il suffit souvent de rouler…
  • Déposer les batteries et les huiles usagées dans des lieux de recyclage.
  • Diminuer la pollution sonore en contrôlant le pot d’échappement et en évitant le klaxon.
  • Organiser de manière cohérente les déplacements : éviter les heures de pointes. Choisir son itinéraire avant de prendre la route. Regrouper les arrêts.
  • Notez sur votre planning les dates des journées sans voitures, organisées dans votre ville et participez, si vous le pouvez, à cette expérience. Notez dès maintenant le 22 septembre, c’est la journée européenne : « En ville, sans ma voiture ! » … »

(extrait du livre «La conduite conviviale» aux éditions Jouvence, 2007)